Il est là Assis sur les marches

Trainant dans son cœur une infinie tristesse

Il se sent vraiment telle une vilaine tache

Qu’ont ne peut enlever alors qu’on délaisse

 

Invisible comme en transparence

Les gens passent à côté de lui

Indifférents après une longue absence

A qui l’ont pense et puis qu’on oublie

POESIE 

 

Il est là depuis de longues heures

Ses propres parents l’ont même oublié

Malgré ses cris et ses pauvres pleurs

Pendant un moment il a supplié

 

Il est là assis sur les  marches

Désespéré et son âme meurtrie

Il ne se sent pas abrité d’une arche

Comme celle de Noé cet homme incompris

 

C’est un enfant terriblement isolé

Tel d’n bateau un matin qui débarque

Assis sur les marches ses larmes ont séchées

Voudrait que quelqu’un au moins le remarque..

 

18/08/2012 – Kaki Sainte Anne

Tous droits réservés – L’imagination est fertile, l’amour en est la muse..